Confrérie de nains - Le Seigneur des Anneaux Online - Serveur Estel
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mumak des montagnes bleues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kehldarin

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Le mumak des montagnes bleues   Mar 18 Mar - 11:52

Hier a eu lieu la première des missions de guerre contre l'Angmar, rassemblé par le roseau blanc et les messagers de Lond Daer. Enfin, en ce qui me concerne je n'ai vu personne appartenant à une de ces deux confréries, mais bon. Le lieu de rassemblement était la maison d'une de ces deux confréries, dans un quartier résidentiel de Duillond. Quelle idée de se rassembler là-bas, aussi. je suis arrivé avec dix minutes de retard, et Dargoin avec quinze. La prochaine fois s'ils veulent qu'on vienne ils mettront des rassemblement dans un lieu connu, pas dans le trou du c... du monde, et avec un nom identifiable, sperlinain.

Bref, il y avait plein de monde, surtout des grandes gens et des longues oreilles. On m'a proposé d'escorter une jeune elfe de la Lorien, et comme les elfes de là-bas sont pas aussi puants que ceux d'ici, j'ai accepté. Thasorin, un champion nain, nous a rejoint, de même que Nimtera, une chasseresse humaine de la caravane du vent, et une autre elfe, avec un nom super bizarre, du genre Yolaine, mais en elfe. Elle de toute façon on l'a quasiment pas entendue de la soirée. Dargoin, arrivé àencore plus à la bourre que moi, a complété la communauté.

On a commencé par aller déloger les poing bourru de Kheledûl. Visiblement les fillettes (nom qu'a donné Thasorin aux elfes et à l'humaine) ne sont pas très au fait de l'histoire naine, vu qu'elles croyaient que les poing bourrus s'étaient emparés de Kheledûl, alors que c'est eux qui l'ont construite. Tout le long de la soirée j'ai essayé de rétablir la vérité, sur ce point comme sur d'autres, mais elles m'ont semblé bien ignorantes, quoique sympathiques. La ville nettoyée, nous avons pris le chemin de Nen Hilith, chez les elfes, où nous devions chasser une meute de loups rôdeurs. En chemin on s'est arrêtés pour tabasser les gobelins de nos anciens fortins, et en chemin je me suis un peu perdu dans Duillond, qu'est une sale ville pleine d'elfes moqueurs et de rues qui finissent en cul-de-sac.

Nos fortins, puis Nen Hilith, soit. C'était facile. Du coup on a décidé d'aller voir une araignée soi-disant géante, dans le rath terag, au sud de Gondamon. Les gobelins et les araignées y sont nombreux, et on y trouve même des gardes d'élite gobelins. On a trouvé l'araignée près de la barricade sud. Elle est pas si grosse que ça, ils exagerent tout les elfes. Pour le rath en lui-même en restant groupés c'est passé, mais j'ai pas toujours réussi à placer un coup avant que les anciens (Dargoin et Nimtera) aient tué la cible avec leur armes de distance. Pareil pour la jeune chef et Thasorin. En plus ça faisait peur aux gobelins (quels laches ceux-là), et on s'est retrouvés dans un camp vide. Alors je suis resté un peu quand on est reparti et quand ils m'ont vu seul les gobelins me sont tombé dessus. Ils étaient quatre, le combat a été très agréable.

Pour sortir du rath on est allé au refue de chasse de Thrasi. On est alors partis en chasse contre les alliés des poing bourrus, les hendrovals, et on a taillé dans les plummes. De là on est allé dans l'est, presque jusqu'au fleuve lune. Mais l'humaine s'est évanouie dix minutes quand on est arrivé chez els araignées des neiges, sans doute épuisée par notre rythme effréné, ou effrayée par les araignées, et l'elfe silencieuse est partie peu après. Quand l'humaine est revenue on a fini le massacre d'araignées et on a pris le chemin du retour. En chemin on a fait un petit crochet par Valanneau, pour rendre hommage au bouclier brisé, symbole du deshonneur des poing bourru.

De retour à Duillond Thasorin a réclamé de la bière et Dargoin et moi on a trouvé que c'était une bonne idée. Mais ces elfes sont sous-équipés, alors on a du aller dans la comté pour se trouver un tonneau de cognac bien costaud. C'est traître le cognac, on se retrouve n'importe où sans savoir comment. Bah, c'était amusant. Ce soir on va dans la comté, j'espere qu'on se retrouvera, c'était marrant, on a tabassé des trucs, on s'est bourré la gueule et on a fait connaissance avec des gens (deux elfes, certes, mais ça aurait pu être pire). Celà dit ce qu'elles (j'ai l'impression qu'il n'y a que des femelles et des elfes, dans l'organisation) appellent les montagnes bleues c'est pas les montagnes bleues. C'est de la blague on est restés au pays des sous-elfes tout le temps. Gondamon, le val de Thrain, le palais de Thorin, Edhellion et tout ça, prrrt. Faudrait aussi que le grand manitou de cette guerre, la Eleane machintruc, là, comprenne que vingt groupes de combat dans une seule région c'est pas viable.

Kehldarin de l'Ered Luin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathovar
Membre de la cohorte
avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 34
Localisation : Ajaccio

MessageSujet: Re: Le mumak des montagnes bleues   Mar 18 Mar - 19:54

Merci Kehld pour ce rapport fort interressant ! et qui plus est bien ecrit !

je n'ai pu hier soir participer a cette chasse, me suis retrouver endormi de 18h a 20h30... mort de fatigue j'etais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le mumak des montagnes bleues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Piègé au pays de Dun] Marchand des montagnes bleues
» [Fantasy] Les Montagnes d'Ynn
» mumak du harad
» Par-delà les montagnes : Résurrection
» [Background] Les Elfes des Montagnes Enneigées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cohorte d'Aulë :: Le village :: La Salle des Histoires & des Contes-
Sauter vers: